Les atouts de la pédagogie active et ludique en santé

By 14 décembre 2021décembre 15th, 2021Actualité, Nos actions

Fondées sur des travaux de recherche, les activités ludiques développées par LEAN DE VIE ont l’objectif de donner envie de prendre soin de soi, une condition déterminante pour l’efficacité de la prise de conscience en prévention santé.

La pédagogie ludique appliquée au domaine de la santé permet aux personnes de se positionner comme actrices de leur propre santé, et d’assimiler plus facilement les connaissances qui leur sont transmises.

Être acteur de son apprentissage

Dans une démarche de pédagogie ludique, l’apprenant apprend par l’expérience. Tandis que les méthodes pédagogiques « traditionnelles » placent le participant dans une position passive, en attente de recevoir des connaissances transmises, la pédagogie active met celui- ci au centre de son propre processus d’apprentissage.

La pédagogie active et ludique peut revêtir des formes multiples : celle d’une enquête, d’une étude de cas, d’une simulation (mise en situation fictive), d’une expérimentation (mise en situation réelle), d’une confrontation à des situations-problème, d’une démarche de projets, etc.

En favorisant l’implication des participants dans ces différentes situations (fictives ou réelles), ces méthodes pédagogiques sollicitent leurs compétences pour les faire évoluer au cours du processus d’apprentissage. Ainsi, le participant améliore ses connaissances à travers le jeu et les interactions qu’il a avec les autres participants, ou animateur / formateur.

L’atout principal de la démarche de pédagogie ludique : on apprend par le jeu ! En effet, le jeu est un levier puissant de motivation. Il crée une dynamique très pertinente pour susciter l’intérêt, stimuler la mémoire, prendre des décisions, s’impliquer… et bien évidemment, donner envie de participer en prenant plaisir à apprendre !

Le jeu, pour accompagner les démarches de prévention santé


Dans le domaine de la prévention santé, on observe un essor important de la pédagogie ludique. L’explication ? Les personnes concernées manquent de temps et d’envie pour s’informer sur le sujet, ce qui entraîne des freins et des réticences à l’acquisition de connaissances, notamment parmi les seniors.

Dans ce cas, la pédagogie ludique permet un apprentissage dynamique, qui implique et responsabilise les participants. En prenant du plaisir à jouer, les participants s’approprient de nouvelles connaissances, qu’ils pourront utiliser dans leur quotidien et ainsi devenir acteurs de leur propre santé.

On retrouve la pédagogie active au service des activités de rééducation, de réadaptation, ou de mémorisation. La simulation semble être un levier particulièrement puissant, car elle constitue une incitation efficace pour apprendre ou réapprendre certains gestes ou postures, par exemple dans le cas de troubles cognitifs ou post-traumatiques.

En rendant les personnes actrices de leur propre démarche d’apprentissage, la pédagogie ludique accentue ainsi les prises de conscience et l’assimilation des connaissances en prévention santé.

LEAN DE VIE, société engagée dans la prévention santé par le jeu

Depuis sa création en 2010, LEAN DE VIE a privilégié la pédagogie active pour faciliter l’engagement du public par des démarches et des accompagnements interactifs, mobilisateurs et ludiques. Parmi les activités développées par la société dans l’accompagnement au bien-vieillir, on peut citer par exemple la préservation de l’autonomie et le domaine de la prévention des chutes pour les personnes âgées.

Fondées sur des travaux de recherche, les activités ludiques développées par LEAN DE VIE ont l’objectif de donner envie de prendre soin de soi, une condition déterminante pour l’efficacité de la prise de conscience en prévention santé.

La pédagogie ludique appliquée au domaine de la santé permet aux personnes de se positionner comme actrices de leur propre santé, et d’assimiler plus facilement les connaissances qui leur sont transmises.

Être acteur de son apprentissage

Dans une démarche de pédagogie ludique, l’apprenant apprend par l’expérience. Tandis que les méthodes pédagogiques « traditionnelles » placent le participant dans une position passive, en attente de recevoir des connaissances transmises, la pédagogie active met celui- ci au centre de son propre processus d’apprentissage.

La pédagogie active et ludique peut revêtir des formes multiples : celle d’une enquête, d’une étude de cas, d’une simulation (mise en situation fictive), d’une expérimentation (mise en situation réelle), d’une confrontation à des situations-problème, d’une démarche de projets, etc.

En favorisant l’implication des participants dans ces différentes situations (fictives ou réelles), ces méthodes pédagogiques sollicitent leurs compétences pour les faire évoluer au cours du processus d’apprentissage. Ainsi, le participant améliore ses connaissances à travers le jeu et les interactions qu’il a avec les autres participants, ou animateur / formateur.

L’atout principal de la démarche de pédagogie ludique : on apprend par le jeu ! En effet, le jeu est un levier puissant de motivation. Il crée une dynamique très pertinente pour susciter l’intérêt, stimuler la mémoire, prendre des décisions, s’impliquer… et bien évidemment, donner envie de participer en prenant plaisir à apprendre !

Le jeu, pour accompagner les démarches de prévention santé


Dans le domaine de la prévention santé, on observe un essor important de la pédagogie ludique. L’explication ? Les personnes concernées manquent de temps et d’envie pour s’informer sur le sujet, ce qui entraîne des freins et des réticences à l’acquisition de connaissances, notamment parmi les seniors.

Dans ce cas, la pédagogie ludique permet un apprentissage dynamique, qui implique et responsabilise les participants. En prenant du plaisir à jouer, les participants s’approprient de nouvelles connaissances, qu’ils pourront utiliser dans leur quotidien et ainsi devenir acteurs de leur propre santé.

On retrouve la pédagogie active au service des activités de rééducation, de réadaptation, ou de mémorisation. La simulation semble être un levier particulièrement puissant, car elle constitue une incitation efficace pour apprendre ou réapprendre certains gestes ou postures, par exemple dans le cas de troubles cognitifs ou post-traumatiques.

En rendant les personnes actrices de leur propre démarche d’apprentissage, la pédagogie ludique accentue ainsi les prises de conscience et l’assimilation des connaissances en prévention santé.

LEAN DE VIE, société engagée dans la prévention santé par le jeu

Depuis sa création en 2010, LEAN DE VIE a privilégié la pédagogie active pour faciliter l’engagement du public par des démarches et des accompagnements interactifs, mobilisateurs et ludiques. Parmi les activités développées par la société dans l’accompagnement au bien-vieillir, on peut citer par exemple la préservation de l’autonomie et le domaine de la prévention des chutes pour les personnes âgées.

Fondées sur des travaux de recherche, les activités ludiques développées par LEAN DE VIE ont l’objectif de donner envie de prendre soin de soi, une condition déterminante pour l’efficacité de la prise de conscience en prévention santé.